Depuis plusieurs semaines, les alertes se sont multipliées : les Français vont mal. La vie sous épidémie de Covid-19 génère une hausse des états dépressifs. Les patients sont de plus en plus nombreux à franchir les portes des cabinets de psychologues. Une crise pas toujours facile à gérer pour vous, comme le démontrent les résultats d’un sondage exclusif mené par Doctolib auprès de la profession. Le sujet sera au cœur des prochains “Rendez-vous du Doctolab” le jeudi 28 janvier, un événement co-organisé par Doctolib et Cerveau&Psycho.

La santé mentale des Français en berne 

Des confinements et reconfinements, des privations et frustrations, de nombreuses incertitudes : depuis bientôt un an, les Français subissent les conséquences de l’épidémie de Covid-19. Une situation qui a provoqué une augmentation des états dépressifs, à un taux de 22,6 % au 23 novembre, soit deux fois plus que fin septembre, selon l’enquête CoviPrev menée par Santé Publique France. “Nous voulons éviter une troisième vague, qui serait une vague de la santé mentale pour les jeunes et pour les moins jeunes”, s’inquiétait, en novembre dernier, Olivier Véran, le ministre des Solidarités et de la Santé. 

30 % des psychologues ne se sentent pas armés pour faire face à cette crise

Un certain nombre de patients ont franchi les portes de vos cabinets. Qu’il s’agisse de vos patients habituels ou de nouveaux patients, la plupart des psychologues font face à une augmentation de leur charge de travail depuis plusieurs semaines. Une situation pas toujours facile à gérer : 30 % des 400 psychologues interrogés par notre sondage, conduit en décembre 2020, estiment ne pas se sentir correctement armés pour y faire face.

La prise en charge de la santé mentale, sujet des prochains “Rendez-vous du Doctolab”

Comment prendre en charge les patients dans cette période ? Comment travailler au mieux avec les autres professionnels intervenants dans le secteur de la santé mentale ? Et comment vous préserver au mieux ? Ces questions seront au cœur des prochains “Rendez-vous du Doctolab”, jeudi 28 janvier à 13 heures. Caroline Delannoy et Danaë Holler, psychologues cliniciennes, et Jean-François Costemale-Lacoste, psychiatre, y prendront la parole et éclaireront les résultats du sondage mené auprès des psychologues. Les échanges seront co-animés par Sébastien Bohler, rédacteur en chef de la revue Cerveau & Psycho

Cet événement sera retransmis en direct sur Zoom : inscrivez-vous dès maintenant et venez échanger avec nos intervenants et nous livrer votre témoignage.

 

L’équipe Doctolib.