Les secrétaires médicales s’inquiètent parfois de l’arrivée de la téléconsultation au cabinet médical. Une crainte qui disparaît rapidement : loin de minimiser leur rôle, la consultation vidéo rend les secrétaires médicales plus essentielles que jamais. Elles deviennent garantes de la « dimension humaine » de la relation avec le patient.

 La téléconsultation, une alternative rassurante pour de nombreux patients

Consulter un médecin sans le rencontrer : a priori, on pourrait penser que les patients y seront réticents. Ce n’est pas le cas ! De nombreux patients voient les multiples atouts de la téléconsultation :

  • moins de déplacements à prévoir, et moins de stress pour les patients peu mobiles (âgés, handicapés…) ;
  • moins de temps passé dans une salle d’attente, parfois peu confortable pour des patients souffrant de certaines pathologies ;
  • une totale autonomie : plus besoin de se faire accompagner si l’on ne conduit pas ;
  • un rendez-vous plus vite obtenu, qui rassure les patients anxieux ou impatients d’avoir un avis médical…

Résultat : pour certains patients, la téléconsultation est un réel soulagement ! 

 Plus de temps et de disponibilité pour les secrétaires médicales

Les secrétaires médicales ne sont en rien écartées par la consultation vidéo. D’abord, parce que ce sont bien souvent elles qui vont au départ guider le patient. Et lorsque les patients sont totalement autonomes face à cette nouvelle pratique (ils prennent leur rendez-vous sur l’agenda en ligne, se connectent pour la téléconsultation), les secrétaires médicales sont libérées d’un précieux temps, qu’elles peuvent consacrer à d’autres tâches essentielles. Accueil et écoute d’autres patients au téléphone ou au cabinet, assistance au médecin, gestion administrative… ce ne sont pas les activités qui manquent !

Tout comme l’agenda en ligne n’a pas rendu moins indispensables les secrétaires médicales, la consultation vidéo ne remet pas en cause leur travail. « Il y a 26 ans, lorsque j’ai commencé comme secrétaire médicale, on m’a dit “dans 10 ans, on n’aura plus besoin de vous !”. Ça me fait bien rire, vu tout le travail que je fais aujourd’hui. (…) Doctolib ne fait pas tout, moi je ne fais pas tout non plus, on est complémentaire », souligne Catherine, secrétaire médicale.

Objectifs : orienter et rassurer !

Lors de la mise en place de la téléconsultation, les secrétaires médicales ont eu même un nouveau rôle, essentiel, à jouer : expliquer, rassurer et inciter les patients « éligibles » à se tourner vers consultation vidéo.

Pour cela, elles doivent mettre à profit leur connaissance des patients. Quel patient consulte pour une visite « de routine » ou un renouvellement d’ordonnance ? Quel patient préfèrera éviter un déplacement ? Elles doivent faire de la pédagogie, interroger les « candidats potentiels » sur leur équipement et leur connexion internet et leur capacité à utiliser la téléconsultation… Les qualités relationnelles des secrétaires médicales sont ainsi plus que jamais mises à contribution !

La médecine de demain fera de plus en plus appel aux technologies. Celles-ci ne suppriment pas pour autant la relation humaine. Au contraire, elles la favorisent, en générant une part d’humanité et d’écoute toujours plus importante. La secrétaire médicale, premier contact du patient au cabinet comme au téléphone, est plus que jamais essentielle pour insuffler cette indispensable dimension humaine !

Rappel : à qui proposer la consultation vidéo ?

La consultation vidéo peut être proposée lorsque :

  • l’examen n’est pas nécessaire (suivi de résultat d’analyse, renouvellement d’ordonnance, adaptation de traitement médical, avis ou conseil médical…) ;
  • le patient dispose d’un équipement adapté (ordinateur avec webcam, tablette, smartphone) et d’une connexion internet fiable (de préférence en Wifi).

C’est en discutant avec le patient que la secrétaire médicale pourra connaître l’équipement du patient et son aisance avec ses outils et sa connexion internet. Et ce n’est pas une question d’âge : bien des secrétaires médicales en témoignent, certains seniors sont vraiment « connectés »… Presque des geeks !

Alors il ne faut pas hésiter à proposer la téléconsultation aux patients, lorsque leur demande est compatible avec ce service. Vous pourriez être surpris(es) par l’enthousiasme de certains, que vous n’auriez pas anticipé !

L’équipe Doctolib.