C’est un effet indésirable de la crise sanitaire qui se fait de plus en plus ressentir : le mal-être des Français s’accroît. En première ligne, les professionnels de la santé mentale innovent et se démènent pour leur offrir une prise en charge adaptée. Répondre à la demande, prendre soin des patients dans cette période inouïe sans oublier de prendre soin de soi : autant de sujets qui seront au cœur des “Rendez-vous du Doctolab” jeudi 28 janvier à 13 heures. Déjà 1 350 professionnels inscrits à l’événement : prenez vite vos places !

Les effets de la pandémie de Covid-19 sur le moral des Français

La “troisième vague” a commencé à déferler. Celle qui touche actuellement les Français – et le reste du monde – n’atteint pas seulement leur santé physique : elle affecte aussi leur santé mentale. Depuis près d’un an, l’épidémie interminable de la Covid-19, les confinements, les incertitudes, les privations, l’isolement et toutes les autres conséquences de la pandémie génèrent de préoccupants états de stress, de dépression, provoquent des troubles du sommeil, de l’insatisfaction… À la fin du mois de novembre 2020, les états dépressifs avaient ainsi plus que doublé, atteignant un taux de 22,6 % selon l’enquête CoviPrev menée par Santé Publique France.

Des conséquences qui ne font qu’émerger : la pointe visible de l’iceberg

Les mois passés, mouvementés, ont créé “un bouleversement brutal dans le sentiment de sécurité et de liberté. Il s’est installé pour beaucoup une intense sensation de fragilité, et depuis la deuxième vague, à force d’ajustements successifs, des épuisements de toute nature. En plus de ces premiers effets “visibles”, nous commençons à observer des transformations plus profondes sur les individus et les collectifs. Celles-ci vont continuer à émerger sur les prochains mois et années”, souligne Caroline Delannoy, psychologue clinicienne.

Dans les cabinets, de nouveaux patients

Psychologues, psychiatres, médecins généralistes s’accordent sur le constat : la situation est grave et les impacts de la Covid-19 sur la santé mentale des Français, massifs et de longue durée. Au-delà des indicateurs officiels, vous le constatez aussi depuis quelques mois, quelques semaines au sein de votre cabinet : des patients que vous avez l’habitude de suivre vous font état de leur mal-être, de nouveaux patients vous sollicitent. “La Covid-19 a mis en lumière beaucoup de choses autour de la santé mentale. Du négatif, en déclenchant des traumas. Mais aussi du positif, en déclenchant une prise de conscience”, indique Danaë Holler, psychologue clinicienne, qui a vu arriver de nouveaux patients à la fin de l’été dernier. “Le deuxième confinement a été beaucoup plus difficile à vivre pour les patients. J’ai vu arriver de nouveaux profils, peu habituels, des gens qu’on ne voyait pas auparavant”, confirme le docteur Jean-François Costemale-Lacoste, psychiatre.

Les Rendez-vous du Doctolab consacrés à la santé mentale : c’est demain ! 

Qui sont aujourd’hui les patients, de quoi souffrent-ils, comment les prendre en charge ? Comment répondre à leurs demandes ? Comment faciliter l’accès à un professionnel de la santé mentale ? Comment faire face et agir en tant que professionnel ? Parmi les psychologues, un tiers se sont sentis désarmés dans cette crise inédite, d’après le sondage mené par Doctolib auprès de 370 psychologues en décembre 2020. 

Ces questions seront au cœur des prochains “Rendez-vous du Doctolab” ce jeudi 28 janvier 2021, à 13 h. Caroline Delannoy, Danaë Holler et le Dr Jean-François Costemale-Lacoste relateront leur vécu de ces derniers mois, éclaireront les résultats de notre enquête exclusive auprès des psychologues et dialogueront avec vous. Ce moment d’échanges animé par Sébastien Bohler, rédacteur en chef de la revue Cerveau&Psycho, sera retransmis en direct sur Zoom : 1350 personnes sont déjà inscrites. Prenez vos places dès maintenant pour ne pas manquer l’événement ! 

 

L’équipe Doctolib.