Six mois à peine après la fin du premier confinement, la France est de nouveau sous cloche. Confinée, certes, mais pas complètement à l’arrêt : les professionnels de santé libéraux pourront cette fois-ci poursuivre leur activité. Et assurer la continuité des soins de tous les Français.

Un défi pour les professionnels de santé : assurer la continuité des soins

C’était le scénario redouté : six mois à peine après la fin du premier confinement, la France est à nouveau confinée. Face à une deuxième vague épidémique particulièrement forte (1 235 132 cas confirmés au 28 octobre, 3 036 personnes en réanimation), les pouvoirs publics ont mis en place un confinement d’une durée de quatre semaines à minima. Reste qu’à la différence du premier, au printemps, les professionnels de santé libéraux pourront cette fois-ci poursuivre, en l’adaptant, leur activité. Et assurer l’indispensable continuité des soins des Français.

Prendre soin de vos patients autant que de vous-même

Parce que cette période s’annonce éprouvante pour vous, Doctolib s’engage à vos côtés et vous accompagne au quotidien pour affronter cette nouvelle vague. Garder le lien avec vos patients, rester informé des évolutions de la situation, continuer à soigner tout en assurant votre protection et celle de vos patients, prendre soin de vos patients tout autant que de vous-même, sont plus indispensables que jamais. 

Cinq conseils pour vous aider à garder le cap

1 – Faites savoir à vos patients que votre cabinet est ouvert. Sur votre fiche Doctolib, indiquez aux patients que vous pouvez les accueillir. Ils peuvent continuer à vous consulter comme prévu, leurs rendez-vous sont maintenus.

2 – Gardez le contact avec vos patients. La situation épidémique et le reconfinement peuvent générer un certain stress chez vos patients. N’hésitez pas à les rassurer, à les informer sur la poursuite de leurs soins et la sécurité dans laquelle ils s’effectuent au sein de votre cabinet. Restez en lien avec vos patients chroniques, afin qu’ils poursuivent leur suivi de la façon la plus adaptée.

3 – Proposez la téléconsultation. Particulièrement utile pour assurer la continuité des soins, apaiser une angoisse, vous protéger et protéger vos patients de tout risque de contamination, la consultation vidéo est entrée dans les habitudes des Français lors du confinement de mars-avril. De nombreux motifs de consultation sont possibles à distance, dans un contexte sécurisé. Plus de 2 millions de patients ont pu être suivis à distance grâce à la consultation vidéo sur Doctolib, où 5,95 millions de téléconsultations ont été réalisées.

4 – Restez informés. Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, Doctolib a eu à cœur de vous proposer des contenus de grande qualité, afin de vous informer en temps réel et de vous guider au mieux dans votre pratique et votre organisation. Conseils, webinaires, baromètres, actualité, témoignages : nous restons mobilisés pour vous apporter éclairages et analyses.

5 – Soyez épaulés. Comme lors du précédent confinement, au printemps, nous vous accompagnons vers la sortie du confinement et le retour vers la normalité. Protocoles sanitaires, demande d’aide financière, bonnes pratiques : nous mettons à votre disposition nos ressources pour garder le cap. 

En cette période inédite, Doctolib s’engage à vos côtés plus que jamais.

L’équipe Doctolib. #SoignezVous