Suivi des patients, gestion du cabinet, tâches administratives, contraintes sanitaires accrues… Face à ces multiples impératifs, de nombreux kinésithérapeutes souffrent d’un surcroît de travail qui peut nuire à la qualité de leur vie professionnelle. La prise de rendez-vous en ligne constitue une solution facile à mettre en place et efficace au quotidien pour réduire cette surcharge.  Plus encore dans cette période singulière, marquée par l’épidémie de Covid-19.

Des professionnels très demandés et surchargés

Les kinésithérapeutes français sont surchargés. Ils font face à une demande importante, et doivent en outre consacrer une part de leur journée au suivi des patients. L’épidémie de Covid-19 qui n’en finit plus de durer, les contraintes liées aux confinements, les ajustements nécessaires pour assurer la continuité des soins pendant cette période ont ajouté encore un peu plus de charge à toute cette charge. Résultat : pour un certain nombre de kinésithérapeutes, la qualité de vie au travail laisse à désirer, et l’équilibre vie privée et vie professionnelle s’avère inexistant. Lorsqu’il s’agit d’évaluer ce dernier, les kinésithérapeutes interrogés par Doctolib dans un sondage exclusif ne lui accorde même pas la moyenne : seulement 4,8 / 10 ! 

L’agenda en ligne : des fonctionnalités pensées pour vous décharger

Face aux difficultés, plusieurs mesures peuvent être mises en place, de petits gestes du quotidien autant que des outils sur lesquels s’appuyer, comme en témoignent les kinésithérapeutes s’exprimant dans le guide “La qualité de vie au travail des kinés : (re)trouver l’équilibre”. Parmi les solutions existantes,  l’agenda en ligne a été conçu pour accompagner les kinésithérapeutes au quotidien :  en permettant la prise de rendez-vous facile et intuitive par Internet, il réduit le temps consacré au secrétariat. 

Ses nombreuses fonctionnalités en font une solution souple et adaptée à tous les besoins, de l’envoi de rappels à la différenciation entre les types de consultations. Résultat : les kinés qui l’utilisent se disent deux fois moins sollicités par leurs patients ! Aujourd’hui, ils sont d’ailleurs 6 000 à y recourir. Et 63 % à y accéder tour à tour depuis leur ordinateur ou leur téléphone portable, selon les besoins du moment. 

Un outil apprécié des patients 

La population française se digitalise, c’est un fait. L’agenda en ligne accompagne cette tendance forte : lorsqu’il est disponible, les patients sont en moyenne 35 % à l’utiliser, et même 44 % dans les grands centres urbains. Pourquoi ? Parce que la prise de rendez-vous prend quelques secondes en ligne, contre plusieurs minutes au téléphone. Et peut s’effectuer même lorsque le thérapeute est indisponible ou le cabinet fermé. 

Il vous est aussi possible de profiter de la fonctionnalité de planification de rendez-vous en série, fréquents chez les kinésithérapeutes : un simple clic, et c’est booké pour plusieurs séances. 

10,2 millions de rendez-vous pris en novembre 2020

La prise de rendez-vous  en ligne est bien ancrée dans les habitudes des Français. En novembre 2020, 10,2 millions de rendez-vous ont été pris sur Doctolib. Les patients utilisent Doctolib pour gérer leur santé et celle de leurs proches : un tiers des rendez-vous sont pris par un membre de la famille du patient. L’outil, facile d’accès et simple à utiliser, séduit les Français, quel que soit leur âge. Près d’un quart des rendez-vous (23 %) sont pris par des personnes âgées de plus de 55 ans. 

Pour aller plus loin, téléchargez nos études spécialement dédiées aux kinésithérapeutes : 

 

L’équipe Doctolib.

 

(Sources : statistiques internes Doctolib)