Mercredi 24 mars, les Rendez-vous du Doctolab se sont tenus autour d’un sujet contemporain clé pour les kinés : l’impact de la pandémie de Covid-19 sur votre pratique. Cerveau Musclé, Major Mouvement et Hugues Gauchez ont abordé toutes les facettes de la prise en charge de la covid-19 côté kiné, et échangé autour de leurs expériences. Visionnez le replay de ces échanges !  

La prise en charge du Covid long… 

Le Covid long est sur toutes les lèvres, et pourtant, on sait encore bien peu de choses sur lui. Caractérisé par des symptômes durables après l’infection au SARS-CoV-2, la littérature scientifique commence seulement à produire des données sur le sujet. Pourtant, de nombreux patients en souffrent, et remplissent les cabinets des masseurs-kinésithérapeutes. Ceux-ci peuvent agir sur les difficultés respiratoires durables, les douleurs, la fatigue chronique, effectuer un réentrainement à l’effort… et travaillent en collaboration étroite avec toute l’équipe de soin. Une prise en charge qui reste aujourd’hui compliquée : “chaque patient est un cas particulier”, affirme Hugues Gauchez, spécialisé en kinésithérapie respiratoire. 

…Et des blessures du quotidien à la maison

La Covid-19, en plus de la maladie liée à l’infection, a aussi mis les corps à rude épreuve. En cause ? Les confinements et autres couvre-feux, qui ont bloqué une majorité de la population à la maison. Ceux-ci entraînent notamment une nouvelle sédentarité et les douleurs correspondantes, mais aussi des blessures liées à la pratique improvisée du sport, ou encore de postures prolongées en télétravail.  

À l’écoute, au plus près de la souffrance des patients

Un élément s’est aussi particulièrement intensifié selon nos témoins : le besoin d’écoute des patients, perdus dans une prise en charge parfois chaotique. “C’est de la communication pure et dure, pour essayer de mieux cerner ce qui les inquiète et leur répondre. On sent une vraie détresse”, précise Major Mouvement. L’impact de la Covid-19 sur la santé mentale et sur la pratique ne fait plus de doute pour 93 % des masseurs-kinésithérapeutes aujourd’hui, selon notre enquête menée en mars 2021 auprès de plus de 200 kinés.   

Au coeur de la pratique : les retours d’expérience de trois kinés

Nos trois témoins ont échangé leurs expériences, mais aussi répondu aux questions en direct des participants et donné des conseils pour mieux appréhender cette période si délicate. L’événement est déjà disponible en replay dans son intégralité, tandis que notre étude exclusive est toujours disponible. 

L’équipe Doctolib.