Dès le premier jour, nous nous sommes engagés à protéger les données personnelles de nos utilisateurs. Nous avons formalisé cet engagement dans notre Charte de protection des données, construite autour de 3 principes :

1. Les patients ont le contrôle de leurs données de santé

2. Nous n’exploitons pas les données personnelles de santé

3. Les données personnelles de santé sont sécurisées et stockées au sein d’hébergeurs certifiés “Hébergement de données de santé” (HDS)

Aujourd’hui, Doctolib franchit une étape supplémentaire pour sécuriser les données personnelles de santé de ses utilisateurs.

Après un travail de 2 ans mené avec Tanker, entreprise technologique française de pointe spécialisée dans la sécurisation des données, pour repousser l’état de l’art de la protection des données personnelles de santé, Doctolib annonce aujourd’hui la mise en oeuvre du chiffrement de bout en bout pour les données personnelles de santé de ses utilisateurs. Doctolib offre ainsi à ses utilisateurs une technologie correspondant au meilleur standard des entreprises et organisations mondiales les plus sensibles.

Jusqu’à présent, les données personnelles de santé des utilisateurs de Doctolib étaient chiffrées à deux niveaux, en transit et au repos. Le chiffrement de bout en bout garantit que les données personnelles de santé des patients qui utilisent Doctolib ne sont accessibles qu’aux patients et à leurs professionnels de santé en toutes circonstances. Cette technologie rend rigoureusement impossible à toute autre personne d’accéder à ces données, y compris dans les opérations d’assistance ou de maintenance. En adoptant le chiffrement de bout en bout, Doctolib devient le premier acteur français du secteur de la santé à mettre en place une technologie aussi avancée de protection des données.

« Chez Doctolib, nous croyons en une innovation éthique et humaine dans la santé. Nous travaillons dur tous les jours pour incarner cette vision. La protection des données personnelles de nos utilisateurs est, à ce titre, notre premier devoir. La décision prise aujourd’hui de généraliser le chiffrement de bout en bout sur Doctolib en est le meilleur exemple. Alors que les Français et les Européens sont de plus en plus attachés, à juste titre, à la protection de leurs données personnelles, Doctolib agit en pionnier et entend faire de cette règle radicale un standard en France et en Europe », a déclaré Stanislas NioxChateau, cofondateur et président de Doctolib.

« Toute l’équipe Tanker est très fière d’avoir la confiance de Doctolib, un acteur majeur avec lequel nous travaillons main dans la main depuis plusieurs années pour faire advenir et démocratiser un nouveau standard en matière de protection des données personnelles », a ajouté Clément Ravouna, président de Tanker.

L’équipe Doctolib