La crise du Covid-19 a offert un aperçu de ce que seront les cabinets dentaires du futur. Alliant la technologie au relationnel, ils vous permettront d’exercer la dentisterie de qualité que vous aimez tout en assurant la pérennité de votre structure. Parce que demain se prépare dès à présent, voici quelques clés pour réussir cette transition. Visite guidée…

 

Imaginez un cabinet dentaire dans lequel le patient n’est pas nécessairement dans le fauteuil lorsqu’il consulte. Un cabinet dans lequel tout le monde est à l’heure – ou au moins, prévient de son absence. Un cabinet où la paperasse ne s’entasse pas. Un cabinet où la technologie se mêle au relationnel, au service de votre patientèle et de votre équipe. Ne vous pincez pas, vous ne rêvez pas : ce cabinet dentaire, c’est le vôtre! 

La tempête du Covid-19 l’a démontré : pour affronter de telles tornades ou tout simplement gérer le quotidien, les structures ont besoin d’évoluer et de faire évoluer leur organisation. La crise sanitaire du printemps 2020 a agi comme un accélérateur d’un mouvement déjà en cours : celui de la réinvention. Plus robuste, plus efficace et plus technologique, le cabinet de demain se construit dès aujourd’hui. Bienvenue chez vous!

 

Les technologies au service du cabinet de demain

 

Pour le bâtir, trois briques sont essentielles et hyper-accessibles. La première : l’organisation. Dans le cabinet dentaire du futur, les rendez-vous ne se font plus exclusivement au fauteuil. De plus en plus de consultations se tiennent à distance, par caméras interposées. Incontournable, la téléconsultation permet de réaliser des entretiens pré-cliniques, avant l’examen clinique au cabinet. Ce nouveau mode d’échange avec vos patients réduit l’exposition aux risques infectieux, vous permet de ne pas avoir besoin de nettoyer votre cabinet après le passage virtuel de votre patient et optimise le temps passé au fauteuil. 

Pour que encore plus d’efficacité, l’ensemble du planning quotidien doit être calibré. Ne plus perdre de temps est un incontournable du cabinet de demain, afin de pouvoir se consacrer aux tâches à forte valeur ajoutée, celles qui font le coeur de votre métier de soin. Les technologies organisationnelles vous déchargent des tâches qui vous pèsent. Pensé pour et avec les praticiens, l’agenda en ligne Doctolib s’adapte à chaque chirurgien-dentiste grâce à ses options de paramétrage. Accessible depuis n’importe où et entièrement sécurisé, l’agenda est consultable et modifiable à distance et intègre la téléconsultation. 

 

A cette première brique, s’en ajoute une deuxième, complémentaire : la communication. Le partage d’informations est au centre du cabinet de demain. Tout au long de son parcours de soins, le patient reste en contact avec l’équipe dentaire, même hors les murs. Un échange permanent, automatisé et personnalisé. Avant la prise de rendez-vous, la fiche Doctolib fournit tous les renseignements pratiques au patient. En amont du rendez-vous, les consignes générales du cabinet et spécifiques au motif de sa consultation lui sont transmises. A J-2 et J-1 de la consultation, des rappels lui sont envoyés, contribuant à faire chuter de 75% l’absentéisme. A l’issue du rendez-vous, vous pouvez envoyer à votre patient des documents de manière sécurisée (devis, ordonnances…). Enfin, quelques mois plus tard, des messages peuvent lui être adressés  afin qu’il pense à revenir pour son contrôle semestriel ou son bilan annuel. Autant de possibilités qui vous font gagner un temps précieux, libèrent votre assistante des appels chronophages et apportent satisfaction à votre patientèle connectée. 

Cette communication a largement fait les preuves de son efficacité : 80% des chirurgiens-dentistes qui utilisent la fonction rappel de rendez-vous la jugent performante pour lutter contre les rendez-vous non honorés, selon les résultats d’une enquête menée par l’UFSBD et Doctolib en novembre 2019.  

 

Ces deux briques technologiques ne sauraient en remplacer une troisième,  fondamentale : l’humain. Le cabinet du futur intègre pleinement la relation inter-personnelle. Mieux : elle renforce les liens entre le patient et l’équipe dentaire. “Plus il y a de technologie, plus il y a besoin de relationnel”, affirme le Dr Edmond Binhas, chirurgien-dentiste et PDG de BGDS. “La relation fait partie du soin. Développer des outils de communication, être dans le 21ème siècle, oui. Mais à condition que ce soit au service de l’humain”. Et c’est justement en vous simplifiant le quotidien, en vous libérant de tâches administratives chronophages, que vous pouvez consacrer plus de temps à votre patient. “Dans le cabinet de demain, le temps de présence sera hautement relationnel et productif. Les deux à la fois”, affirme le Dr Edmond Binhas.  

 

Non, encore une fois, vous ne rêvez pas : ce cabinet de demain, c’est bien le vôtre. Et c’est maintenant.

Pour en savoir plus sur Doctolib pour les chirurgiens-dentistes, suivez ce lien.

L’équipe Doctolib