Le déconfinement du 11 mai approche à grands pas, et est synonyme de réouverture des cabinets pour les chirurgiens-dentistes. Pour vous accompagner dans cette transition avec sérénité, un Webinar vous est notamment dédié le 7 mai à 12h (inscriptions à ce lien).

D’ici là, nous vous proposons un retour sur les cinq actions que nous avions partagées avec vous en avril pour vous aider à garder le cap pendant la crise.

1 - Tenez les finances

Pour vous aider à traverser économiquement cette crise exceptionnelle, des dispositifs ont été mis en place. Coups de pouce financiers ou facilités de paiement, ces amortisseurs sont autant de leviers que vous pouvez actionner, selon votre situation. Avant de vous lancer dans les démarches, évaluez vos besoins financiers pour les mois à venir :

  • Vos charges : votre rémunération minimum et vos dépenses fixes mensuelles (les emprunts, le loyer, les factures….). N’incluez pas dans le calcul les variables, comme le matériel et les consommables que vous n’allez pas utiliser pendant la période.
  • Votre trésorerie : de quelle avance disposez-vous sur votre compte professionnel et combien de temps pouvez-vous faire face aux dépenses sans rentrées financières.

Anticipez : décaler des paiements ne vous dispense pas, au final, de payer. Si un report peut vous soulager dans l’immédiat, il faut penser à votre situation financière dans 3 ou 6 mois et savoir si à ce moment-là, vous serez en mesure de régler les sommes dues et qui se seront accumulées. Les syndicats de la profession se mobilisent actuellement pour demander la suppression des charges – non accordée pour le moment.

2 - Entretenez votre matériel

Prenez soin de vos équipements : vous retrouverez, à la réouverture, un poste de travail fonctionnel.

En cette période d’attente, l’UFSBD recommande :

  • assurer une maintenance technique :
    • couper l’alimentation électrique et les arrivées d’eau en votre absence
    • faire fonctionner l’aspiration, le compresseur et l’unité dentaire une fois par semaine pendant 5 minutes
  • assurer une maintenance du poste de soins : 
    • nettoyer les aspirations avec le produit habituel aussi régulièrement que possible
    • Remplacer la cassette du récupérateur d’amalgame par une neuve
    • Décontaminer les circuits d’eau en faisant couler l’eau dans le crachoir, le jet de verre, les fouets et spray 
    • Pratiquer une purge automatique à la fermeture et à la reprise avant toute utilisation
    • Vérifier le bon état et la propreté des filtres d’aspiration jaunes
    • Retirer, graisser et stériliser sous sachets les instruments rotatifs et dévisser les raccords des cordons
  • assurer la maintenance du poste de stérilisation :
    • autoclave : nettoyage des cuves et plateaux, vidange des deux bacs, remplacement du filtre bactériologique et du joint de porte. Laisser la porte ouverte et couper la vanne d’eau
    • DAC : vidanger les réservoirs d’eau propre et d’eau de récupération. Fermer l’arrivée d’eau et laisser l’appareil en position ouverte
  • assurer la maintenance de l’usineuse :
    • nettoyer la chambre et les moteurs
    • rincer et nettoyer le bac
    • démonter et nettoyer les filtres
    • nettoyer les circuits avec la fonction nettoyage dans le menu maintenance
    • laisser la porte ouverte
  • assurer la bonne tenue du local technique :
    • vider l’eau du dessiccateur du bac de récupération
    • couper électriquement le compresseur
    • vider et nettoyer le filtre d’arrivée des fluides d’aspiration
  • assurer le redémarrage en toute sécurité de la radiologie avec le générateur dans le vide :
    • radio intraorale : déclencher une dizaine de fois, commencer par le temps de pose le plus faible, puis augmenter progressivement jusqu’à la valeur normale. Attendre une minute en chaque essai
    • radio panoramique : commencer avec l’exposition la plus faible (enfant) 2 tirs, puis passer au gabarit supérieur pour 2 tirs, puis au suivant pour encore 2 tirs. Laisser quelques minutes entre les essais.

 Retrouvez toutes les recommandations de l’UFSBD sur cette fiche : 

https://www.ufsbd.fr/wp-content/uploads/2020/04/Conseils-pendant-le-confinement-.pdf

3 - Gérez les urgences bucco-dentaires

En cette période de pandémie, seules les urgences sont prises en charge. Restez joignable pour vos patients habituels : vous êtes leur premier recours en cas de douleurs dentaires. Vous assurez la régulation, en évaluant l’urgence puis orientant vers le cabinet de garde ou l’hôpital si le problème ne peut être réglé à distance. Ces appels d’urgence sont consignés sur une fiche de traçabilité, que vous remplissez et qui sera conservée dans le dossier médical du patient. 

Le Conseil national de l’Ordre des chirurgiens-dentistes a mis en place un guide pratique du praticien traitant pour vous aiguiller au mieux dans cette mission.

https://ordre-chirurgiens-dentistes-covid19.cloud.coreoz.com/files/Guide%20praticien%20D%C3%A9finitif%20V1%2030%20mars%202020.pdf

Indiquez les coordonnées sur lesquelles vous êtes disponible sur le répondeur téléphonique de votre cabinet, sur votre site Internet. Précisez sur votre fiche Doctolib que vous êtes disponible pour traiter les urgences dentaires par téléphone. 

Programmez un renvoi d’appel depuis la ligne du cabinet vers votre domicile ou votre téléphone portable. L’option s’active très simplement : 

  • tapez le code *21* sur le clavier du téléphone de la ligne à rebasculer
  • entrez le numéro de téléphone qui recevra les appels
  • appuyez sur le touche #
  • appuyez sur le bouton d’appel

Vérifiez auprès de votre opérateur si cette option est incluse dans votre forfait.

4 - Gardez le contact avec votre patientèle

La situation actuelle est anxiogène pour vos patients. A la peur du virus et aux tensions générées par les mesures de confinement, s’ajoutent la crainte de ne pouvoir être soigné en cas de douleur dentaire, l’angoisse d’avoir dû repousser des rendez-vous à une date indéterminée.

Soyez proche de vos patients, montrez-vous rassurant et empathique. Entretenez le lien que vous avez tissé avec eux. Contactez ceux que vous avez été contraint d’annuler, expliquez-leur où en est leur traitement, ce qu’il reste à faire. Si vous le pouvez, appelez-les directement, sinon, envoyez-leur un SMS.

Donnez-leur des conseils adaptés à leur situation pour prendre soin au mieux de leur dentition. Assurez-leur que dès que vous aurez la visibilité nécessaire, vous leur proposerez un nouveau créneau. Signalez-leur que tout sera mis en oeuvre pour que leurs soins reprennent dans des conditions de sécurité optimale, afin qu’ils n’aient pas peur de revenir lors de la reprise.

Soyez également pédagogue : en ces temps très particuliers, expliquez-leur qu’ils ne doivent vous appeler qu’en cas d’urgence, afin de ne pas encombrer votre ligne.

Prenez la parole en ligne. Mettez à profit la période pour soigner ou construire votre site Internet. Alimentez-le régulièrement, en y ajoutant des contenus à vocation sanitaire.

Vous pouvez par exemple rédiger des fiches de conseils pratiques dentaires scientifiquement validés (comment bien se brosser les dents, éviter la plaque dentaire) ou retransmettre des informations sur la situation actuelle, comme la démarche à suivre en cas d’urgence dentaire pendant la pandémie.

Inspirez-vous de la fiche consacrée au grignotage élaborée par l’UFSBD : http://www.ufsbd.fr/wp-content/uploads/2020/03/FICHE-grignotage_Corona_200320-V3-2.pd

5 - Formez-vous

Mettez à profit le temps dont vous disposez pour en apprendre davantage sur votre pratique, vous initiez à de nouvelles disciplines. Cela vous permettra de sortir, un instant au moins, la tête du marasme dans lequel le Covid-19 vous a plongé. Vos nouveaux acquis ne pourront être que bénéfiques pour vous et vos patients à l’heure de la reprise!

Différents domaines de savoirs s’offrent à vous, pour découvrir ou vous perfectionner sur certaines méthodes médicales, vous initier à des nouvelles pratiques, ou améliorer vos connaissances en gestion et management. Ne vous reste plus qu’à faire votre choix !

Profitez des classes virtuelles, des webinars, des capsules vidéos riches d’enseignements pour maintenant et pour demain. L’UFSBD, en partenariat avec Orthoplus, propose des cours pour découvrir l’éducation fonctionnelle. Binhas Global Dental School poursuit ses formations en ligne autour des thématiques qui vous concernent au quotidien (gestion des situations difficiles avec les patients, cohésion d’équipe…). Doctolib invite à passer l’orage avec ses vidéos “Gardons le cap”. Les syndicats et organisations de la profession (ADF, Union dentaire, Les Chirurgiens Dentistes de France…) mettent à disposition de nombreuses ressources pour gérer au mieux la situation actuelle.

Bon à savoir : si pendant cette période de confinement, vous-même vous sentez en difficulté psychologique, une ligne d’écoute spécialement dédiée aux soignants a été déployée. 24h/24, 7 jours/7, des psychologues professionnels de l’association Soins aux Professionnels de santé sont à votre écoute gratuitement au 0 805 23 23 36