Les premières doses de vaccin AstraZeneca contre la Covid-19 sont arrivées dans les cabinets de médecine libérale. À partir de ce jeudi 25 février, de premiers patients pourront recevoir leur première injection. La prise de rendez-vous, en centres et en cabinets, se poursuit : 3 957 549 ont été pris entre le 14 janvier et le 23 février.

Les médecins généralistes prêts à vacciner

C’était une étape attendue : la vaccination contre la Covid-19 en cabinet de médecine libérale est désormais imminente. Un peu moins de 30 000 médecins de ville se sont déclarés volontaires pour vacciner dès ce jeudi 25 février et ont pu récupérer un flacon de 10 doses du vaccin d’AstraZeneca auprès de leur pharmacie. Deux flacons supplémentaires ont été livrés aux officines ayant déclaré au moins un médecin vaccinateur. Les praticiens qui le souhaitent et se sentent en capacité de vacciner plus pourront ainsi obtenir un flacon de plus, a fait savoir le ministère de la Santé.

S’approvisionner en doses : suivez le guide !

Après cette première livraison de 547 000 doses, une deuxième est attendue la semaine prochaine, plus importante : 820 000 doses. La marche à suivre pour s’approvisionner reste la même : les médecins volontaires doivent se signaler auprès de leur pharmacie.

D’ici la fin du mois de mars, les pouvoirs publics espèrent que 2 millions de personnes auront été vaccinées avec le produit d’AstraZeneca. Pour éviter les pertes, les médecins peuvent injecter une dose à un patient âgé de 50 à 64 ans, même s’il n’est pas atteint de comorbidités.

Bientôt 4 millions de rendez-vous de vaccination pris

La prise de rendez-vous se poursuit : 3 957 549 ont été pris entre le 14 janvier et le 23 février, selon les statistiques de Doctolib. Découvrez le nombre de rendez-vous pris en cumulé jour après jour ainsi que la répartition géographique, par département, sur notre site dédié. Retrouvez également les témoignages d’acteurs mobilisés pour la réussite de cette campagne : professionnels de santé, établissements, directeurs de centre, collectivités territoriales, acteurs publics et privés… Sans oublier les patients, eux aussi engagés.

 

L’équipe Doctolib.