Certes, il y a l’épidémie. Certes, il y a des confinements. Pour autant, les patients doivent poursuivre leur suivi médical et ne pas renoncer à se soigner. Invitées des Rendez-vous du Doctolab, les docteurs Gers et Msika-Razon, généralistes, livrent leur expérience de terrain. Des témoignages à retrouver en vidéo et dans notre étude “Comment assurer la continuité des soins en période de confinement ? ”.

 

Ne pas renoncer aux soins malgré la Covid-19 et le confinement

“Ce n’est pas parce qu’il y a le Covid, ce n’est pas parce qu’on est confinés qu’il ne faut plus venir, qu’il faut perdre le contact avec nous” : l’appel du docteur Marie Msika-Razon, médecin généraliste à Paris est limpide. Mobilisées pour la continuité des soins en cette période si singulière, le docteur Marie Msika-Razon et sa consoeur le docteur Monique Gers ont livré leur expérience de terrain lors des Rendez-vous du Doctolab consacrés à la continuité des soins.

Éviter le renoncement aux soins du premier confinement

Lors du premier confinement, les patients avaient déserté leur cabinet. Résultat : “quand on a déconfiné, on a revu des patients avec soit des pathologies qui avaient un peu évolué et qui n’avaient pas été prises en charge suffisamment tôt et c’est toujours regrettable”, raconte le Dr Msika-Razon.

Les conseils et témoignages de médecins de terrain

Pour éviter que de préjudiciables retards aux soins ne se reproduisent lors de ce reconfinement débuté le 30 octobre, les professionnels de santé ont mis en place des mesures afin de rester en contact avec leurs patients, surtout les plus fragiles d’entre eux. Communication spécifique, visites à domicile, consultations vidéo… Les Dr Gers et Msika-Razon décrivent leur quotidien et livrent leurs conseils dans les Rendez-vous du Doctolab ainsi que dans l’étude “Comment assurer la continuité des soins en période de confinement ?”, à télécharger dès maintenant.

 

L’équipe Doctolib. #SoignezVous